Paroles de volontaires

Quelques feuilles de salade flottent dans une bassine et deux mains s'approchent d'elles pour les laver
Laver la salade en Pleine Conscience

Pendant la retraite francophone, des amis ont offert de leur temps pour soutenir la communauté du Village des Pruniers à recevoir les retraitants. Voici quelques uns de leurs témoignages:

Quelle est ton expérience de volontaire au Village des Pruniers?

Hélène: Une merveilleuse expérience! Une expérience de partage, de bonheur communautaire, d’accomplissement de soi aussi parce qu’à travers ce volontariat émerge une énergie de service qui nous remplit de joie…

Trois personnes coupent des potirons. LA première en gros plan porte un pull de la même couleur que les légumes
couper les légumes

Si tu avais un conseil à donner aux futurs volontaires, qu’est ce que tu leur dirais ?

Hélène: Je leur dirai que c’est un merveilleux endroit pour venir pratiquer la Pleine Conscience, l’amour, le partage et pour s’entourer de gens qui nous apportent beaucoup. Quand on repart, c’est en étant rempli, nourri et on peut continuer son chemin…

Quelle genre de tâches tu as été appelée à effectuer en tant que volontaire ?

Marie Ange: Il y a eu les casseroles, la première, ça a été des casseroles pendant 21 jours…Après j’ai fait la stérilisation, mais je n’ai jamais nettoyé les toilettes, ni le jardin…

Deux amies sont en train d'enlever les mauvaises herbes et regardent la caméra en souriant

Qu’est ce que t’apporte de travailler avec d’autres personnes, en famille?

Marie Ange: Je trouve que ça développe vraiment une autre relation avec les gens de la famille. On doit les accompagner mais de manière extrêmement douce et prendre soin d’eux en même temps. On peut les aider à amener la Pleine Conscience dans le travail parce qu’en général ils arrivent avec des énergies d’habitudes, d’aller vite pour terminer vite. On peut leur montrer qu’on se peut poser entre temps. Très rapidement les personnes prennent de l’autonomie dans leurs tâches et sont heureuses de pouvoir servir. A la maison on n’a pas envie de le faire mais là le fait d’être en groupe et d’accomplir les tâches en Pleine conscience change tout.

Qu’est ce qui est le plus difficile quand on vient comme volontaire pour une grande retraite au Village des Pruniers

Naomi: Pour moi, C’est de ne pas tomber dans des énergies d’habitudes de faire les choses vites et d’enchaîner. Mais j’observe qu’avec le temps j’arrive à utiliser des petites astuces pour revenir dans l’instant présent et maintenir la fraîcheur.

Un groupe réuni en cercle chante. Un des ses membres joue de la guitare

Est que tu peux partager avec nous une de ces petites astuces ?

Naomi: Mon astuce se situe dans mes pieds ! J’aime beaucoup faire attention à mes pieds et quand je commence à me déplacer, je reviens à mes pas. Dès que j’arrive à marcher en me connectant à mes pieds, je commence à ralentir. Je ne suis plus dans ma rapidité habituelle. Et là je touche la joie de ralentir. Je peux me dire ” tout va bien, je peux prendre mon temps et apprécier les choses”. Plus je fais cela, moins je suis préoccupée, les choses semblent se faire toutes seules avec beaucoup plus de légèreté.

Est ce que tu as envie de revenir en tant que volontaire ?

Hélène: Je reviendrai tous les ans si possible…

Une amie et son fils sont debout devant une brouette et ils déplient des cartons pour les recycler
Prendre plaisir à recycler