Ouverture de la retraite d’Hiver 2017-18 : “Cérémonie de Prise de Refuge”

Le matin du 15 novembre 2017, la Sangha de Plum Village France s’est réunie au temple du Nuage du Dharma pour ouvrir la retraite d’hiver 2017-18 avec la cérémonie du face-à-face. Lors de cette cérémonie, nous nous engageons à pratiquer ensemble de manière continue pendant 90 jours.

La retraite d’hiver est appelée «An Cư Kiết Đông» en vietnamien, signifiant «demeurer paisiblement durant la saison d’hiver». À l’époque du Bouddha, il y a plus de 2 500 ans, cette pratique de «Vassa» rassemblait les disciples du Bouddha de l’Inde, et la retraite avait lieu pendant la saison des pluies pour minimiser le piétinement des petites créatures. Aujourd’hui encore, cette tradition se poursuit dans de nombreux pays où se trouvent les enseignements du Bouddha.

Cette retraite d’hiver au Village des Pruniers porte l’esprit de retour à la maison et de prise de refuge dans notre famille spirituelle pour enrichir et approfondir notre unité. Il y a une atmosphère chaleureuse avec nos frères et sœurs aînés qui reviennent après plusieurs mois de tournées d’enseignement aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Inde, en Afrique, etc.

Thầy a souvent partagé avec nous, “Nous sommes très chanceux d’avoir la chance de vivre ensemble et de participer ensemble à la méditation assise, à la marche méditative, d’étudier des sutras ensemble, et de partager le Dharma joyeusement pendant trois mois.” C’est une magnifique tradition que le Bouddha a créé pour que nous puissions nous reposer et nous guérir. Ce qu’il nous reste à faire est de continuer à apprendre à ouvrir notre cœur et notre esprit.

 

Au cours de cet hiver, nous nous concentrons sur les enseignements des «Sept facteurs d’Eveil», à savoir: la pleine conscience, l’investigation du dharma, l’énergie, la joie, la facilité, la concentration et l’équanimité. Nous prenons ce temps pour développer notre pratique personnelle, pour approfondir notre compréhension et l’application des sutras, des préceptes et des manières raffinées.

Des amis laïcs peuvent venir pratiquer avec les moines les «Journées de Pleine Conscience», ou rester et pratiquer pendant deux semaines durant l’hiver, ou pendant les 90 jours de la Retraite d’Hiver. Les pratiquants laïcs et monastiques qui participent aux trois mois restent au monastère et observent les limites de la retraite d’hiver.

Cet hiver, au Hameau du Haut, il y a 50 bhikshus (moines entièrement ordonnés), 25 novices et 73 laïcs hommes et femmes. Dans le Hameau du Bas, il y a 66 bhikshunis (nonnes entièrement ordonnées), 5 novices et 28 laïcs hommes et femmes. Dans le Hameau Nouveau, il y a 56 bhikshunis, 7 novices et 15 laïcs hommes et femmes. Un total de 325 pratiquants avec 209 monastiques et 116 laïcs.

Fr. Pháp Hữu: présence et fraternité

Voici les mots par lesquels frère Pháp Hữu, l’abbé du temple du Nuage du Dharma (Hameau du Haut), a présenté aux frères et soeurs aînés lors de la requête de prise de refuge pour toute la communauté:

Cher Maître Respecté,
Chers frères et sœurs aînés de la communauté,

Nous sommes les bhikshus, les novices et les pratiquants laïcs du temple du Nuage du Dharma. Cet hiver dans le temple du Nuage duDharma, il y a 50 bhikshus, 25 novices et 73 laïcs. Un total de 148 pratiquants pour la Retraite d’Hiver complète de trois mois.

Cette Retraite d’Hiver porte l’esprit de retour à la maison pour prendre refuge dans notre famille spirituelle afin d’enrichir et d’approfondir notre corps du Dharma et le corps de la Sangha. Durant cette Retraite d’Hiver, nous aspirons à pratiquer d’être presents et de venir à l’heure pour les activités de la sangha. Nous savons que notre force vient de notre présence et de notre unité. Nous allons cultiver la tranquillité dans notre corps et notre esprit avec notre ami de toujours: notre respiration. La souffrance viendra de temps en temps, mais la pratique et notre sangha sont là. Nous générerons de la joie dans notre vie, pour nourrir notre futur. C’est une belle tradition que le Bouddha a créée pour que nous puissions nous reposer et guérir, ce qu’il nous reste à faire est de continuer à apprendre à ouvrir nos cœurs et nos esprits.

Quelle chance nous avons, d’avoir les conditions pour être ensemble et pratiquer pendant trois mois entiers. S’il vous plaît, chers Thầy, frères et soeurs aînés, soyez un refuge pour moi et pour toute la communauté. Ceci est un moment de bonheur. This is it ! S’il vous plaît accepter notre demande.

Fr. Pháp Ứng: le courant de la pratique continue en chacun de nous

Voici la réponse du frère Pháp Ứng acceptant la demande au nom des frères et sœurs aînés, et demandant en retour de prendre refuge dans la communauté:

Namo Shakyamunaye Bouddhaya!

Cher Thầy respecté,
Chère noble communauté,

C’est une précieuse opportunité car Thầy est là avec nous aujourd’hui, en chacun de nous. Nous sommes la continuation de Thầy. Chaque fois que nous prenons une respiration en pleine conscience, chaque fois que nous faisons un pas, nous touchons la stabilité ici et maintenant. Thầy est là avec nous, le Bouddha est là avec nous, et nos ancêtres spirituels sont là avec nous. Le courant de la pratique continue en chacun de nous. Profitons donc du moment présent, jouissons de la vie ici et maintenant comme fondement de la nourriture spirituelle et aussi de la guérison. This is it ! Comme le Frère Pháp Hữu, l’abbé du Temple du Nuage du Dharma a partagé, chaque moment peut être un moment de retour à la maison, de prise de refuge en nous-mêmes, afin que nous puissions être un refuge pour nos proches, pour ceux qui luttent dans leur vie en ce moment partout dans le monde. Soyons là pour nous-mêmes, pour nos proches et pour beaucoup de personnes qui ont besoin de notre soutien. Et aussi, prenons refuge dans l’énergie collective de notre communauté qui nous soutient. Les hameaux sont là, et nous soutiennent.

Comme un vol d’oiseaux, chacun de nous vole de ses propres forces pour que collectivement nous formions une formation, volant ensemble en harmonie, en paix. Soyons une source d’inspiration les uns pour les autres, en revenant a nous-mêmes, nous nourrissant et nous guérissant.

J’ai pleinement confiance en chacun de nous dans la pratique. Nos patriarches et Thầy sont là avec nous à chaque instant. Profitons donc de chaque moment de cette retraite d’hiver. Aujourd’hui est le jour d’aujourd’hui. Merci d’être là, d’avoir organisé et soutenu pour rendre cela possible. Et merci, nos amis, d’être venus et d’être ici, faisant de cette retraite d’hiver une retraite d’une quadruple sangha. Nous souhaitons à tous une retraite d’hiver fructueuse, paisible et joyeuse. Je vous remercie.

Sr Diệu Nghiêm: offrir des pas paisibles à nous-mêmes et au monde

Voici les mots de Soeur Diệu Nghiêm (Soeur Jina) demandant à prendre refuge dans la communauté:

Cher Thầy respecté,
Chère sangha respectée,
Chers bhikshunis respectées, shramanerikas et amis laïcs,

Moi aussi, j’ai la chance d’être ici à la retraite d’hiver avec la quadruple sangha pour pratiquer, pour prendre refuge dans la sangha pour son soutien. Tous les moines sont revenus a la maison, et les amis laïcs sont venus des quatre coins du monde pour se joindre à nous pour la Retraite d’Hiver de trois mois pour se nourrir, pour trouver la guérison et la transformation. Nous sommes tous ici pour étudier, jouer, travailler et pratiquer ensemble pendant trois mois.

«Je suis chez moi, je suis arrivé» est le premier Sceau du Dharma du Village des Pruniers. Notre maitre bien-aimé a imprimé ce Sceau du Dharma sur la terre à chaque pas où Thầy allait. En Amérique, en Chine, en Russie, au Vietnam, dans la zone démilitarisée en Corée. Dans de nombreux pays d’Asie, en Israël, en Europe et dans ce qu’on appelait Berlin-Est après la chute du mur. Partout où Thầy marchait, Thầy apportait la solidité, la paix et la guérison à chaque pas. Cet hiver, considérons la méditation marchée comme une offrande pour nous et pour le monde. Ainsi, lorsque nous rentrons chez nous ou que nous sortons après la retraite d’hiver, nous pouvons imprimer la paix, la solidité et la guérison à chaque pas que nous faisons. «Je suis chez moi, je suis arrivé». Offrons notre présence avant tout à nous-mêmes et à tous ceux que nous rencontrons. Marchons dans les pas de Thầy. Marchons pour Thầy. Je souhaite à tous une retraite d’hiver très heureuse, joyeuse et nourrissante avec fraternité et sororité.

Rejoignez-nous pour une ou deux semaines

La retraite d’hiver est en cours et les 90 jours de retraite se sont installés, mais nous avons encore de la place pour les invités à court terme pour une période d’une ou deux semaines. Cliquez ici pour plus d’informations et inscription.

 

Just a simple monk!

One comment on “Ouverture de la retraite d’Hiver 2017-18 : “Cérémonie de Prise de Refuge”
  1. evelyne says:

    heureuse retraite d’hiver. merci pour ce partage.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Top