Category: Textes Bouddhistes Cles

Le Discours sur les Huit Réalisations des Grands Êtres

Jour et nuit, avec tout son cœur, un disciple de l’Éveillé doit réciter et méditer sur les huit réalisations découvertes par les grands êtres. LA PREMIÈRE RÉALISATION est la prise de conscience de l’imper-manence du monde. Tout régime politique est sujet au déclin: tout ce qui est composé des quatre éléments est vide et cause de

Le Discours sur la jeunesse et le bonheur

Voici ce que j’ai entendu alors que le Bouddha séjournait au monastère de la Forêt de Bambous près de la ville de Rajagrha. Cette fois-ci, tôt le matin, un bhikshu s’approcha des bords de la rivière, enleva ses robes, les laissa sur la berge et entra dans la rivière pour se baigner. Après son bain,

Soutra de la mise en mouvement de la roue du Dharma

Dhamma Cakka Pavattana Sutta Ainsi ai-je entendu. L’Honoré par le monde se trouvait au parc des Gazelles à Isipatana, près de Varanasi, lorsqu’il s’adressa au groupe de cinq ascètes en leur disant: »  Ô moines, il y a deux extrêmes qu’un moine doit éviter. Quels sont-ils? »  Le premier est l’attachement au désir des sens

Le Discours sur la Prise de Refuge en Soi-même

J’ai entendu ces mots du Bouddha, une fois alors que le seigneur logeait dans le bois des manguiers, à l’ombre fraîche des arbres, le long des rives d’un fleuve dans le pays de Magadha. Les anciens Shariputra et Maudgalyayana venaient de mourir. C’était un jour de pleine lune, lors de la cérémonie Uposatha et l’on

Discours sur l’Enseignement donné aux Malades

J’ai entendu ces paroles alors que l’Éveillé demeurait au monastère d’Anathapindika, dans le parc Jeta, près de Shravasti. À cette époque, le riche marchand Anathapindika était gravement malade. Lorsque le Vénérable Shariputra en fut informé, il alla immédiatement trouver Ananda et dit: “Frère Ananda, s’il te plaît, viens avec moi rendre visite à Anathapindika le

Le Discours sur la mesure et la réflexion

J’ai entendu ces mots du Bouddha une fois, alors qu’il habitait chez le peuple Bhagga à Sumsumaraghiri dans le parc des gazelles du bois de Bhesakala. Le Vénérable Mahamoggallana s’adressa aux bhikkus : « Mes amis.» «Oui, ami», répondirent-ils au Vénérable Mahamoggallana. Le Vénérable Mahamoggallana parla ainsi : « Mes amis, supposons qu’il y ait

L’Enseignement au disciple vêtu de blanc

Ainsi ai-je entendu dire le Bouddha un jour où il demeurait près de Sravasti dans le monastère du parc Jeta que lui avait offert le laïc Anathapindika. Ce jour-là, Anathapindika et cinq cents autres disciples laïcs du Bouddha se rendirent à la hutte où vivait Shariputra. Ils s’inclinèrent tous avec révérence devant Shariputra et s’assirent

Le Discours d’Anuradha

J’ai entendu ces paroles du Bouddha alors que l’veillé demeurait dans la maison à pignon dans la grande forêt près de la ville de Vaisali. A cette époque le Vénérable Anuradha résidait dans un petit ermitage dans les bois non loin du Bouddha. Un jour, un groupe de reclus d’une autre école vint trouver le

Soutra des Trois Portes de la Libération

Alors que l’Eveillé se trouvait à Vaishali avec sa communauté de moines, un jour, il dit à la communauté : « Connaissez-vous le merveilleux sceau du Dharma ? Aujourd’hui, j’aimerais vous en parler et vous l’expliquer. Faites usage de votre compréhension pure afin de l’écouter et de le recevoir avec attention, et faites de votre

Soutra de La Voie du Milieu

Voilà ce que j’ai entendu: “Alors que le Bouddha résidait à la maison des hôtes d’une forêt du district de Nala, le Vénérable Kaccayana vint lui rendre visite. Après s’être prosterné aux pieds du Bouddha, le Vénérable se mit à côté de l’Éveillé, s’assit et demanda : « Le Très Honoré a parlé de vue

Soutra de Celui qui Connaît l’Art de Vivre Seul

Ainsi ai-je entendu: Un jour, le Bouddha demeurait au monastère d’Anathapindika dans le parc Jeta près de Savatthi. Il fit venir les moines et leur dit: “Moines!” Et les moines répliquèrent: “Nous sommes là.” Le Très Honoré dit: “Je vais vous enseigner ce que signifie ”savoir vivre seul”. Pour commencer, je vais donner un aperçu

Soutra des Quatre Établissements de l’Attention

Première partie Ainsi ai-je entendu, alors où le Bouddha demeurait à Kammassadharma, un bourg du peuple Kuru. Le Bouddha s’adressa aux moines : « Bhikkhu », et les bhikkhu répondirent : « Oui, Très Vénérable. » Le Bouddha dit : « Bhikkhu, il existe une voie merveilleuse pour aider les êtres vivants à réaliser la

Soutra du Diamant

Frères et sœurs, lisez le Soutra du Diamant avec un esprit serein, un esprit libre de tout point de vue. Toutefois, ne vous précipitez pas sur les commentaires, car ils pourraient vous influencer. Lisez d’abord le soutra. Et vous y découvrirez des choses que nul commentateur n’a encore perçues. Lisez-le comme si vous le psalmodiez,

Soutra du Bonheur

Ainsi ai-je entendu le Bouddha enseigner, un jour où il demeurait encore au au monastère d’Anathapindika dans le parc de Jeta, non loin de Shravasti. Ce jour là, tard dans la nuit, un dieu apparut et rendit visite au Bouddha. Sa beauté et son rayonnement illuminèrent tout le parc. Après s’être incliné devant le Bouddha

Soutra sur la Respiration Consciente

Ainsi ai-je entendu dire le Bouddha lorsqu’il résidait dans la forêt Satrari, au bord de la rivière Vajrapakuma. Ce jour-là, le Vénérable Ananda restait seul dans un lieu silencieux non loin du Bouddha. Pendant la méditation, il lui arriva d’avoir cette pensée : « Il doit y avoir une pratique qui, si elle est appliquée

Soutra des Méthodes pour mettre fin à l’irritation et à la Colère

Voici ce que j’ai entendu un jour lorsque le Bouddha demeurait encore au monastère d’Anathapindika, dans le parc de Jeta, non loin de Shravasti. Ce jour-là, le Vénérable Shariputra dit aux bhikshus : “Chers amis, aujourd’hui je souhaite partager avec vous les cinq méthodes pour mettre fin à la colère et à la haine. Je

Soutra de l’Ornementation Fleurie – Chapitre sur les dix grands vœux de Samanthabadra

Corps, paroles et esprit en parfaite harmonie, Je m’incline profondément devant les innombrables Bouddha, Dans tous les mondes des dix directions, Dans le passé, le présent et le futur. La puissance surnaturelle des vœux de Samantabhadra M’aide à être présent partout. En quelque endroit où se trouve le Bouddha, je suis là. Le Bouddha est

Soutra du Lotus, Chapitre sur la Porte Universelle

Gâtha d’hommage: La nuit le chant du Soutra du Lotus A secoué les galaxies. Le jour suivant quand notre planète s’est réveillée, La terre était couverte de fleurs Tathâgata aux milliers d’aspects merveilleux, Puis-je vous poser encore cette question : Pourquoi ce Bodhisattva-là S’appelle-t-il Avalokita ? L’Honoré du monde à l’allure merveilleuse Répondit à Aksayomati

Soutra du Coeur

Avalokiteshvara, en pratiquant profondément la sagesse qui nous mène a l’autre rive, découvrit soudainement que les cinq skandhas sont tous pareillement vides. Apres cette réalisation il dépassa toute souffrance. Ecoute, Shatiputra : ce corps-meme est le vide, et le vide-meme est ce corps. Ce corps n’est autre que le vide, et le vide n’est autre

Le Soutra de l’Amour

Soutra de l’Amour Celles et ceux qui veulent atteindre la paix et le bonheur doivent apprendre à pratiquer régulièrement la droiture et l’humilité, et à employer un langage aimant. Ils savent comment vivre dans la simplicité et le bonheur. Ils mènent leur vie avec amour, harmonie, calme et maîtrise de soi. Ils ont peu de

Top