Frère Chân Pháp Liệu

Guérison du Dharma

Frère Chân Pháp Liệu a été ordonné moine novice le 8 février 2003 au sein de la famille “Noix”. Il a reçu l’ordination complète en tant que bhikshu le 14 janvier 2006, et la transmission de la lampe de Thầy, pour devenir un enseignant du Dharma, en janvier 2010. Il réside à Son Ha, l’une des deux résidences du Hameau du Haut, depuis 2010. Il a étudié la médecine à Montpellier, en France, puis travaillé comme cardiologue en réadaptation cardiaque pour des personnes opérées ou victimes d’un accident vasculaire cérébral, elles suivaient un programme d’exercice physique et de régime afin de mener une vie plus saine. Maintenant, il offre et dirige des retraites de santé dans le Village des Pruniers, en France et dans d’autres pays du monde.

 

Frère Pháp Liệu a commencé à pratiquer dans la tradition du Village des Pruniers en 1995. Quand il est arrivé au Village des Pruniers en 1998, il était assis sous le tilleul dans le hameau supérieur quand Thầy passa près de lui et l’invita à boire du thé dans sa hutte. Il a posé des questions sur le non-soi à Thầy. Thầy lui dit: “Tu peux poser ces questions aux frères. Profitons juste de boire du thé ensemble.” En tant que vrai Maître Zen, Thầy ne répond pas aux questions théoriques. Thầy l’invita à profiter du moment présent, du thé et de la présence l’un de l’autre.

 

En 2006, il était l’un des éditeurs de la lettre d’information du Village des Pruniers en vietnamien. Son vietnamien n’était pas très bon. Thầy lui a demandé d’être le rédacteur parce que Thầy voulait qu’il apprenne plus de vietnamien. Quand il a soumis le projet à Thầy à son ermitage, Thầy a dû le corriger beaucoup. Thầy l’a réprimandé, “Tu ne devrais pas venir me voir pour le corriger quand ça n’a pas vraiment été corrigé !” Puis Thầy l’a accompagné et l’autre rédacteur en chef à la porte pour quitter l’ermitage. Thầy leur tapota la tête et leur donna des biscuits. Il était profondément ému par le geste de Thầy pour les consoler.

 

En 2009 Thầy était à Paris pour demander un visa aux USA, frère Pháp Liệu a accompagné Thầy et ils ont demeuré à la Maison de L’Inspir. Quand ils attendaient à l’ambassade, Thầy lui raconta l’histoire de sa vie lorsqu’il fut exilé dans les années 1960. Thầy vivait à Paris, il se sentait seul sans la sangha. Il a vu la cathédrale Notre-Dame et la Seine. Quand il a marché sur la rive de la Seine à l’automne, il a écrit un poème sur le paysage d’automne à Paris et le toit de la cathédrale Notredame. Puis Thầy lui a lu le poème en vietnamien.

 

Ses pratiques préférées sont de marcher dehors dans la nature, parfois lentement et parfois rapidement, de faire des exercices de qigong avec un bâton, et de nager.

Pour écouter un de ses enseignements cliquer ici https://www.youtube.com/watch?v=9hDlp_KuPDY&list=PLaX_vxbhs8fjsVNY9umPJFqo5CoABpHf6&index=11