Bâtir une Sangha

Bâtir une Sangha c’est comme faire pousser des fleurs. Nous devons savoir ce qui est utile et nuisible à la croissance des fleurs. Nous avons besoin de bonnes graines, d’un jardinier habile, de l’eau, de la terre, de beaucoup de soleil et de patience… Quand nous nous lançons dans la construction d’une Sangha, la chose la plus importante est de se rappeler que nous le faisons ensemble. Plus nous embrassons la Sangha, plus nous nous débarrassons de l’idée d’un soi séparé. Nous pouvons nous reposer sur la sagesse collective et la vision profonde de la Sangha, alors, nous pouvons voir très clairement que les yeux, les mains et le cœur de la Sangha sont bien plus grands que les yeux, les mains et le cœur de chacun d’entre nous.
Nous avons l’occasion d’aider à la construction de notre Sangha en participant aux activités qu’elle propose et en y apportant notre énergie et notre vision profonde. Pour entretenir notre pratique après avoir quitté le Village des Pruniers, nous avons besoin de savoir comment construire une Sangha. Prenez dès maintenant des contacts avec ceux qui sont autour de nous. Quand nous réalisons notre vraie nature d’inter-être, nous établissons naturellement des contacts avec les autres en partageant nos expériences de la pratique et nous recherchons le soutien et les conseils de nos compagnons de pratique.

Thầy nous conseille d’être diligents dans la pratique de la pleine conscience. Le passé n’est plus là, le futur n’est pas encore arrivé, c’est seulement dans le moment présent que nous pouvons découvrir le miracle de la vie. En vivant avec cet état d’esprit, nous sommes déjà des membres précieux pour notre Sangha, et nous saurons comment construire un refuge permanent pour beaucoup d’êtres vivants.